Historique de Pitchak France Solidaire

.

Fabrication traditionnelle :

Le jeu du Pitchak est un jeu traditionnel qui se pratiquait dans les années 1950

.Des traces de ce jeu ont été trouvées dans de nombreux pays notamment dans le pourtour méditerranéen, Plus tard, dans les années 60/70, il s'est implanté dans le sud de la France par les rapatriés d' Algérie.

Rondelles découpées dans une chambre à air de vélo ou de cyclomoteur et maintenues par un bout de ficelle qu'on appelle le Pitchak.      

Pour nous le "pitchak" c'est les années 70, on y jouait des journées entières dans les quartiers ou à la récré. Il était  très facile de trouver une chambre à air usagée pour sa 'fabrication' individuelle alors que de nos jours il y a de plus en plus de tubeless sans chambre à air.

A notre connaissance, le "pitchak" dans sa forme d'origine est connu depuis deux générations.

Des traces de ce jeu ont été trouvées dans de nombreux pays notamment dans le pourtour méditerranéen.  

La règle était la même que le "pitchak" nouvelle version, il était clair qu' un joueur de foot savait jouer au "pitchak" et un joueur de "pitchak" était un bon joueur de foot. Maintenaient on ne sait pas si Zidane qui était de Marseille, y jouait ou pas! tiens, il faudra lui demander...

Un des grands avantage du pit'chak  par apport au ballon c'est qu'il est silencieux, il suffit juste de ne pas crier et on ne dérange personne...

Avec ce volant rudimentaire, jongle, frappe, passe ! En compète on joue deux contre deux, chacun dans son camp.

Vas-y t'as qu'à jongler, vas-y fais nous rêver, si tu veux t'enflammer mets-lui un coup de pied. le pitchak c'est jongler... avec ses meilleurs souvenirs, ceux de l'enfance.

C'est la récré entre les grands platanes qui s'échappent du goudron en fusion.

Les gosses de riches jouent aux voitures sous les arcades du préau.

Les futurs commerçants échangent un billon contre deux agates.

Les autres, culottes courtes, genoux égratignés, en sandales hiver comme été, envoient des coups de pied à la lune.

Mais on ne joue qu'au soleil, l'ombre étant réservée à la révision des images de foot.

Avec le pitchak on livre une bataille de titans contre la gravitation universelle,alors on jongle en finesse : tête, genou, aile de pigeon.

Ce jeu de jonglage est basé sur l'habileté motrice et s'apparente aux exercices de jonglage au pied pratiqués par les footballeurs.

Le pitchak de recyclage est fabriqué à partir de vieilles chambres à air de vélo qui sont découpées en fines rondelles et assemblées avec une ficelle pour former une balle de caoutchouc Le pitchak peut se jouer seul en tentant d'effectuer un maximum de jongles avec les pieds, les genoux, la tête et la poitrine

Il peut se jouer à deux ou à quatre joueurs sous forme de jeu d'opposition. Le terrain est délimité par des cercles de 1 mètre à 1,50 m de diamètre séparés de 1,50 m. Le service s'effectue en deux temps, soit deux frappes du pieds, soit une frappe du genou suivie d'une frappe du pied. Pour marquer un point, il suffit de faire tomber le pitchak dans le terrain de l'adversaire. Chaque manche se déroule en onze points, il faut deux points d'avance pour gagner la manche. Le match peut se dérouler en deux ou trois manches gagnantes. Les matchs en double s'effectuent sur deux terrains de simple réunis. le jeu se veut être un jeu non-violent praticable par tous et partout.

Il a été défini comme un jeu solidaire dont les événements, la diffusion et toutes les rencontres auront un caractère de solidarité en direction des causes humanitaires

 

Ajouter un commentaire